LES LIRE

CHANSON de G. Servat
Texte d'Anjela Duval

KAN AR SKRILHED

Kri kri kri kri kri kri
Echu eo an amzer griz
Skiltr o mouezh, un dudi
Oll skrilhed al lanegi
O kanan a-bouez-penn
-Ur mor a gri-
O kanan a-bouez-penn
O c'hanenn
Kri kri kri kri kri kri

Kri kri kri kri kri kri
Bleunioù aour war al lann kriz
Dous o frond : un dudi!
Mezv skrilhed al lannegi!
Ma kanont a-bouez-penn
-Ur mor a gri-
Ma kanont a-bouez-penn
O c'hanenn
Kri kri kri kri kri kri

Kri kri kri kri kri kri
Distro eo an amzer griz
En oaled, un dudi
Setu krog skrilhed an ti
Da ganan a-bouez-penn
-Er voger bri-
Da ganan a-bouez-penn
O c'hannen
Kri kri kri kri kri kri
Kri kri kri kri kri kri
Kri kri kri kri kri kri
Kri kri kri kri kri kri

 



LE CHANT DES GRILLONS

Cri cri cri cri cri cri
La saison rude est finie
Voix aiguës, un plaisir!
Tous les grillons dans la lande
De chanter à tue-tête
-Une mer de cri-
De chanter à tue-tête
Leur chanson
Cri cri cri cri cri cri

Cri cri cri cri cri cri
Fleurs dorées sur l'ajonc rude
Parfum doux : un plaisir!
Ivres les grillons des landes!
Et ils chantent à tue-tête
-Une mer de cri-
Et ils chantent à tue-tête
Leur chanson
Cri cri cri cri cri cri

Cri cri cri cri cri cri
Le temps rude est de retour
Au foyer, un plaisir
Les grillons de la maison
De chanter à tue-tête
-Dans la cloison-
De chanter à tue-tête
Leur chanson
Cri cri cri cri cri cri
Cri cri cri cri cri cri
Cri cri cri cri cri cri
Cri cri cri cri cri cri