LES LIRE

HAÏKUS


Kan no ake
tsuin tsuin
to ko no neiki

Aube glacée
Chant de grillon
C'est mon enfant qui dort

(Kusatao Nakamura)

Cabane de pêcheur
parmi les crevettes
un grillon

(Bashô)

Hutte de pêcheurs
mêlés aux crevettes
des grillons

(Bashô)

Ironie du sort
dessous le casque
chantait un petit grillon

(Bashô)



Ivre
avec les grillons
je m'endors

(Santoka)

Quelle tristesse
rien pour m'enivrer
les grillons chantent

(Santoka)

Anthologie -Haïkus - Poésie Points - 2006
Mon ombre imprègne la muraille
cette nuit d'automne
un grillon chante

(Ryôta)

Un grillon monte
à la crémaillère
froide est la nuit

(Buson)

Ma hutte la nuit
le grillon
y fourrage

(Issa)

La femelle du grillon
mangé par le chat
dira son chant funèbre

(Kikaku)


Les premiers haïkus français
La nuit nous enveloppe.
Les grillons se mettent à chanter.
Souper sous la vigne
.

Dans le bâton de l'aveugle
s'est niché
un grillon

(Constantin Abaluta)